Créée en 2010, la biennale d’art contemporain panOramas investit le parc des Coteaux, un parc de 400 hectares, méconnu des Bordelais, avec une énorme richesse paysagère. C’est avant tout un projet de territoire insufflé par le Grand Projet des Villes. L’association des communes (Bassens, Lormont, Cenon et Floirac) avait souligné avant la première biennale à quel point les habitants de la rive droite en étaient fiers et soucieux de leur image.
« Notre travail s’étend sur quatre villes qui font face à Bordeaux et qui ont une histoire singulière. Longtemps considérées comme infréquentables, elles ont uni leurs efforts pour la rénovation de leurs quartiers, mais elles avaient aussi besoin d’un lien physique fort. A cette question, le parc des Coteaux est la réponse idéale. » Charlotte Huni / Directrice

L’agence Garluche a été missionnée pour répondre aux missions de stratégie de diffusion et de communication, de diffusion des supports de communication, de communication digitale et de restitution photos et vidéos de l’événement.